Etudes

J'ai commencé mes études par une classe préparatoire aux grandes écoles (Hypokhâgne et Khâgne section sciences sociales au Lycée du Parc, à Lyon) pour ensuite intégrer l'EAP - l'’Ecole Européenne des Affaires (aujourd'hui ESCP-Europe) en 1992 dont le cursus en trois ans à Paris, Oxford et Berlin m'a permis d'acquérir de solides bases en management international. J'ai complété cette formation initiale par une maîtrise d'ethnologie en 1996 à l'Université des Sciences Humaines de Strasbourg (aujourd'hui Université de Strasbourg) tout en suivant des cours d'ethno-muséographie. De 1997 à 2000, j'ai ensuite affermi mes compétences de gestionnaire dans une grande entreprise munichoise.

 

En 2000, j'ai choisi de réorienter ma carrière vers un domaine au confluent de la culture et du management, plus précisément vers la recherche sur les publics de musées. C'est à l'Institut de Sociologie de l'Université de Karlsruhe (TH), où j'ai été chargée de projets jusqu'en 2002, que j'ai appris les méthodes d'évaluation et mené mes premiers projets de recherche sur les publics sous la tutelle de mon directeur de thèse, Prof. Hans Joachim Klein. Le Land du Bade-Wurtemberg m'a accordé une bourse pour poursuivre mes recherches de doctorat, bourse que j'ai complétée par plusieurs projets indépendants d'évaluation, d'études de publics, de consultante et de relations publiques pour le compte de différentes institutions muséales.

Ma thèse de doctorat porte sur la coopération internationale des musées et les aspects interculturels qui y sont liés. Après ma soutenance en 2006, j'ai pris pour deux ans la direction scientifique du Centre d'évaluation et de recherche sur les publics (ZEB - Zentrum für Evaluation und Besucherforschung) rattaché au Badisches Landesmuseum Karlsruhe.

 

Je me suis mise à mon compte en 2008, pouvant ainsi mettre à la disposition de mes commanditaires toute mon expérience professionnelle et internationale en indépendante libérale. Les nombreuses études et enquètes auprès des publics de musées que j'ai menées ou supervisées constituent un fond d'’informations et de références permettant une appréciation et une interprétation plus affinées des résultats d'enquètes.

 

En tant que française travaillant en Allemagne, j'ai développé une sensibilité particulière pour les aspects interculturels et les projets transfrontaliers. Maîtrisant parfaitement l'allemand et l'anglais en plus du français, ma langue maternelle, je les utilise toutes trois comme langues de travail. Je participe à de nombreuses conférences notamment internationales et continue de développer mes réseaux en Europe et dans le monde.

 

Membre actif de l'ICOM (Conseil international des musées), je porte un intérêt tout particulier à la dimension interculturelle de son action. J'ai fais partie du comité directeur d'ICOM-Allemagne de 2009 à 2013 et je suis membre du comité international de l'éducation et de l'action culturelle ICOM CECA. En 2010-2011, j'ai intégré le Comité du plan stratégique pour participer à l'élaboration du Plan Stratégique 2011-2013 de l'ICOM. Je suis également membre du GRMP (Groupe de recherche sur les musées et le patrimoine).